Vous aimez les RPG?Ça tombe bien, on en parle ^^ Final Fantasy, World Of Warcraft, Guild Wars, Shin Megami Tensei...Tous les RPG ont rendez-vous ici ^^
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Blog Puissance RPG  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FFXIII Episode Zero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiva
Explorateur
Explorateur
avatar

Féminin
Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 122
Date de naissance : 11/12/1989
Age : 27
RPG préféré(s) : Grandia, Secret of Mana,
Final Fantasy IX, Chrono Trigger
Personnage(s) préféré(s) : Feena, Bibi, Djidane, Cloud, Tifa, Linoa
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: FFXIII Episode Zero   Lun 4 Jan - 3:36



Square Enix a annoncé l'Episode Zero, c'est le noms que l'on a donné à une série qui servait d'introduction aux évènement de Final Fantasy XIII et il sera disponible sur le web du jeux fin 2009
Depuis ce moment, le site officiel de Final Fantasy XIII (dans la section "Spécial") annonce la sortie de l'épisode "Episode Zero : Promise" qui sera écrit par Jun Eishima, connue pour son travail sur la série Fullmetal Alchemist et sur la série Final Fantasy de Square Enix.



Le premier chapitre de la série Episode Zero de Final Fantasy XIII, nommée "Encounter", sera disponible en ligne bientôt. Mais, Square Enix, n'a pas confirmée son adaptation de cette série dans une autre langue.

Le jeux vidéo de Final Fantasy XIII sortira normalement en Europe durant le printemps 2010.

----

FFXIII Episode Zero : premier chapitre traduit

Elle savait qu'elle était encerclée, mais ni la panique ni la nervosité ne l'envahirent. Elle ne pensait qu'au gain de temps que cette situation apportait. « Comme on nous l'avait dit », murmura Lightning en tirant son épée de son fourreau. Il y avait plusieurs Bain-de-sang autour d'elle, des monstres mi-homme mi-poisson qui vivaient au bord de l'eau. Ce genre de créature aquatique se montrait bien souvent dans les faubourgs de la ville côtière de Bowdam. Les humains n'étaient pas les seuls à vouloir vivre à cet endroit et profiter de son climat, son cadre et son atmosphère : même les monstres semblaient s'y plaire.

Lire la suite


FFXIII Episode Zero : le deuxième chapitre

Chapitre 2

La brise de la mer lui caressait la joue. Serah flânait sur la promenade, ses bras grands ouverts. Le temps était magnifique. Tout était calme. À cette saison, les touristes allaient à la plage pour nager dans l'océan. Le café du gang Nora était sûrement bondé depuis ce matin. Même si ce n'avait pas été la saison touristique, Lebreau serait au travail. Sa cuisine faisait toujours venir les autochtones.

C'était sûrement pour ça que Snow était en retard. Il leur avait sûrement dit « Je vous laisse vous en occuper », puis essayé de partir, mais l'un des habitués aurait alors commencé à discuter avec lui. Serah sourit à cette pensée.

« Hé ! » Elle entendit quelqu'un l'appeler, et se retourna. Ce n'était pas Snow. C'était un membre de Nora : Gadot. Seul sur la moto-volante, il retournait probablement au travail. Ou peut-être que Lebreau lui avait demandé d'aller chercher des ingrédients.

Lire la suite


FFXIII Episode Zero : le troisième chapitre

Chapitre 3

Elle avait essayé de ne pas avoir l'air de mauvaise humeur, mais elle avait peur que cela n'ait pas marché. Lorsqu'elle était rentrée à la maison hier, tard dans la soirée, elle n'avait pas beaucoup parlé à Serah. « Je suis fatiguée », avait-elle dit, avant de s'enfermer dans sa chambre. Elle ne voulait pas dire quelque chose qu'elle pourrait regretter. Lightning pensait que si elle ouvrait sa bouche, elle ne ferait que crier sur Serah pour qu'elle quitte ce type. Elle ne voulait pas lui dire qu'elle était contre leur relation. Elle connaissait le tempérament de sa sœur mieux que quiconque. Même si elle avait l'air douce et faible, elle était forte à l'intérieur. Si Lightning lui disait qu'elle ne voulait pas qu'elle sorte avec lui juste parce qu'elle ne l'aimait pas, Serah ne lâcherait pas l'affaire avant de lui avoir fait changer d'avis. Elle ne voulait pas avoir à subir ça.

Lightning soupira et nettoya son plateau. Elles mangeaient ensemble les jours où elle devait partir tôt, mais quand elle devait partir plus tard, comme aujourd'hui, elle était toute seule. Quand Lightning s'était réveillée, Serah n'était déjà plus là, mais elle avait quand même préparé le petit déjeuner. Le planning de Lightning changeait tout le temps, et elle devait toujours s'en aller rapidement.

Lire la suite


FFXIII Episode Zero : le quatrième chapitre

Chapitre 4

Selon d'anciens rapports, les Ruines Étranges de Bowdam existaient depuis des centaines d'années. Les vieilles bâtisses et résidences de Cocoon étaient généralement considérées comme des constructions "historiques", mais les artefacts de Pulse étaient appelées des "ruines".

Ils avaient probablement été amenés ici durant la Guerre des Révélations, pour les utiliser comme matériaux afin de réparer les bâtiments détruits. Tout le monde savait que les fal'Cie maintenaient l’état des fondations de Cocoon avec des matériaux trouvés sur Pulse. Mais, chose étrange, au fil de toutes ces années, ils n'avaient jamais été utilisés pour restaurer ou pour construire. Ils n'avaient pas non plus été renvoyés sur Pulse. Ils étaient simplement restés à Bowdam, attendant leur heure.

Y avait-il des projets pour ces ruines ? Ou étaient-elles conservées pour autre chose ? Personne ne le savait. Quelques centaines d’années ne représentaient rien pour les fal'Cie, immortels. Aucun humain ne pouvait comprendre leurs desseins.

Quoi qu'il en soit, le mystère restait entier. Peut-être que les personnes travaillant au gouvernement avaient une petite idée sur la question, mais les simples citoyens comme Serah n'en savaient rien.

Lire la suite


FFXIII Episode Zero : le cinquième chapitre

Lightning pensait se promener un peu avant d'aller au travail, mais elle se finit par se retrouver au centre commercial.

Chaque année, des touristes des quatre coins du monde venaient à Bowdam pour son festival de feux d'artifices. Il existait depuis des temps anciens, et il y avait quelques légendes à son propos. La plus populaire étant la suivante, « Si tu fais un voeu la nuit des feux d'artifices, ton rêve deviendra réalité ». C'était tout. Rien d'autre à faire. Il suffisait simplement de faire un voeu. Les gens y croyaient depuis des décennies, peut-être même plus, probablement parce que c'était aussi simple que ça.

Tout le monde avait un rêve. Peu importe combien vous étiez heureux, il y avait toujours quelque chose qui pouvait vous le rendre encore plus. C'est pourquoi lors de la nuit du festival, les portes de Bowdam accueillaient beaucoup plus de gens que d'habitude. Avec autant de personnes rassemblées, il y avait forcément des accidents. Alors la force de sécurité de Bowdam devait patrouiller. Cette nuit-là, Lightning serait responsable de la zone s'étendant du centre commercial jusqu'à la plage.

C'est sûrement une bonne idée d'y faire un tour avant ce soir, pensa-t-elle. Je vais pouvoir mémoriser l'emplacement de chacune des boutiques, décider où je placerai mes soldats et prévoir quoi faire en cas d'accident. Par exemple, on devrait se concentrer sur ce magasin de bijoux. Ou au moins leur dire d'être vigilants. Les magasins de bijoux seraient les premiers visés en cas de vol.

Lire la suite


FFXIII : sixième chapitre de l'Episode Zero

Chapitre 6

Elle entendait une voix, dans les ténèbres. Elle disait « l'Cie ». On aurait dit que cette voix allait s'éteindre à tout moment.

« Pourquoi... »

C'était une voix différente, bien plus claire.

« Pourquoi avez-vous choisi une habitante de Cocoon ? »

Qui était en train de parler ? De quoi parlaient-ils ? Elle voulait leur demander, « Qui êtes-vous ? », mais elle ne pouvait pas parler. Ni ouvrir ses yeux ou bouger ses doigts. Elle ne pouvait pas faire le moindre geste. Elle avait l'impression de flotter. Qu'est-ce qui se passe ? se demanda-t-elle. Au même instant, les ténèbres se firent plus profondes. Incapable de les combattre, elle s'évanouit à nouveau.


Elle sentit la chaleur du soleil sur son visage. Elle ouvrit les yeux et vit un ciel bleu au-dessus d'elle. Pas seulement le ciel, mais aussi les ruines. Comment elle était arrivée là, allongée par terre, était un mystère. Timidement, elle essaya de lever sa main droite. Elle pouvait la bouger. Alors elle essaya sa main gauche. Oh super, se dit-elle, je peux bouger mes deux mains.

Elle se releva lentement, mais elle se sentait nauséeuse. S'appuyant sur ses mains, elle s'assit un instant.

Qu'est-ce qui s'est passé ? se demanda-t-elle. J'étais en train de marcher autour des ruines. Et puis ? Puis j'ai vu une entrée, alors je suis allée à l'intérieur. Et il y avait beaucoup d'escaliers que j'ai montés, montés, pour m'enfoncer dans les ruines... J'ai vu un grand cristal. Et puis une lumière blanche très pure. Après ça, je ne me rappelle de rien. Comme si cette lumière avait tout effacé. Qu'est-ce qui s'est passé ? C'était quoi, cette lumière ?

Lire la suite


FFXIII Episode Zero : le septième chapitre

Chapitre 7

Où est-ce que Serah aimerait aller ? se demanda Lightning.

Le simple fait d'y penser la fit sourire. Se promenant dans le centre commercial, Lightning se sentait plus légère que d'habitude. C'était la première fois qu'elle allait dans une agence de voyage, mais ils avaient été patients avec elle. Il y avait plein d'endroits où elles pouvaient aller, même pour une courte durée, leur avaient-ils dit. Ils lui avaient même envoyé des brochures chez elle. À son anniversaire, elles pourraient les parcourir toutes les deux et préparer leurs vacances. Ce serait la première fois qu'elles partiraient ensemble. Elle était sûre que Serah serait heureuse.

Penser à son sourire lui réchauffa le cœur. Mon trésor, se dit Lightning. Je ferai tout ce qu'il faudra. Je suis désolée de ne pas avoir été là pour toi, Serah. Mais je ne te laisserai plus jamais te sentir seule. Je ne me servirai pas de mon travail comme d'une excuse. Je le promets.

Elle avait impression de ne pas avoir arrêté de courir depuis la mort de sa mère. Je ne dois plus me dépêcher, je dois prendre du temps pour m'arrêter, me relaxer. Pour Serah, et pour moi.

Dans la foule, elle aperçut deux personnes habillées bizarrement. L'une, une femme aux cheveux noirs, avait une tenue qui mélangeait l'exubérance de l'homme et l'indécence de la femme qu'elle avait vus hier. On dirait que je suis condamnée à tomber sur des femmes aux cheveux noirs ces temps-ci, se dit Lightning. Mais celle-ci semblait avoir une certaine audace, presque sauvage. C'étaient peut-être juste le design de ses habits bleus qui donnaient cette impression. Ce devait être ça, être "à la pointe de la mode". La femme qui l'accompagnait était habillée plus ou moins de la même manière. Elles portaient sûrement la même marque de vêtements. Peut-être qu'elles venaient d'Eden.

Lire la suite

Si la première partie de Final Fantasy XIII Episode Zero -Promise-, Encounter, se concentrait sur Lightning, Serah et Snow, la deuxième partie, intitulée Friends, met en avant le jeune Hope et son entourage. En vacances à Bowdam, sa mère et lui son censés être rejoints par son père, que vous avez sans doute vu la bande-annonce du TGS. Le parallèle qui est fait avec la situation de Lightning, qui souhaite partir en voyage avec Serah, est d'ailleurs assez flagrant. Si vous connaissez la fin de la démo du mois d'avril de Final Fantasy XIII, vous savez également que Lightning et Hope auront un autre "point commun", et pas des moindres.

--

Friends - Chapitre 1

Les coups de fil dans la soirée n'apportaient jamais rien de bon. Il n'y avait jamais d'exception.

N'ayant vécu que quatorze années, il était peut-être un peu tôt pour décider que quelque chose n'avait pas d'exception du tout. Mais c'est vrai aujourd'hui, se dit Hope, en regardant sa mère qui lui tournait le dos.

« Non, non, ce n'est pas grave. Ne t'en fais pas. On s'amuse bien, tous les deux. Bowdam est une très jolie ville. L'hôtel est parfait, et l'océan est magnifique.»

C'était son père à l'autre bout du fil. Hope l'avait su dès l'instant où le téléphone avait sonné. Et il pouvait deviner pourquoi il avait appelé. Après tout, c'était la fin de la journée. Il pouvait voir le soleil se coucher de la fenêtre qui faisait face à sa mère.

Lire la suite

--

La petite escapade de Hope et de sa mère dans la région de Bowdam continue : dans ce chapitre, ils se rendent à Ewleede pour y visiter les environs d'une centrale dirigée par un fal'Cie nommé Kujata. Pour l'anecdote, dans la mythologie arabe, Kujata est un taureau géant qui se trouve sur le dos d'un poisson qui n'est autre que... Bahamut ! Kujata serait-il alors le fal'Cie qui choisira Fang comme l'Cie, puisque cette dernière aura Bahamut pour invocation ? C'est un peu de la spéculation aveugle, mais il nous semblait intéressant de partager avec vous cette petite observation.

Friends - Chapitre 2

Le Canyon d'Ewleede était un site touristique très populaire. La centrale avait mis en place un circuit pour les visiteurs, et on disait que le paysage alentour était l'un des plus magnifiques de tout Cocoon.

Le fait que l'on pouvait y voir le fal'Cie Kujata, le fal'Cie en charge de la centrale, contribuait également à cette popularité. Les fal'Cie étaient importants, c'était à eux que les habitants de Cocoon devaient leur mode de vie, mais ce n'était pas souvent que tout un chacun pouvait en voir un de si près.

C'était pour cela que les personnes en visite à Bowdam allaient aussi au Canyon d'Ewleede. On pouvait y voir les dernières innovations technologiques, profiter du superbe paysage, et voir un fal'Cie. Ces trois choses expliquaient pourquoi autant de visiteurs s'y rendaient.

À côté de la centrale se trouvait une place sur laquelle s'alignaient les magasins de souvenirs, attendant les touristes. Les enfants en visite scolaire s'y rassemblaient par groupes, et on pouvait toujours y entendre leurs voix excitées. C'était le Canyon d'Ewleede que tout le monde connaissait. Mais c'était différent aujourd'hui.

Lire la suite
Friends - Chapitre 3

À bord du vaisseau, tout le monde se mit à parler plus fort, l'excitation dans la voix. Au sol, de longues bandes de lumière se reflétaient sur le lac, brillants de mille feux. Toutes les variantes du vert coloraient la végétation. Ils venaient de survoler le quartier résidentiel de Sanles, qui se trouvait à côté de la plus grande forêt naturelle de tout Cocoon.

« C'est le lac Shela ? »

« Hé, c'est quoi ce gros arbre, là-bas ? »

« C'est une montagne, ça ? »

Les enfants parlaient tellement fort qu'on aurait dit qu'ils allaient briser les vitres de l'aéronef.

« Très bien, calmez-vous les enfants ! »

Les voix des professeurs recouvrirent celles de leurs élèves. Avec dix ans d'expérience derrière eux, ils n'avaient pas bronché, mais le personnel du vaisseau regardait les enfants avec désapprobation. Généralement, seuls des passagers qui avaient les moyens de payer le prix fort montaient à bord. Ce qui voulait dire qu'ils ne voyaient que des membres du Sanctum en voyage d'affaires. S'occuper d'enfants n'était pas dans leurs habitudes.

Lire la suite

Friends - Chapitre 4

Ils ne pouvaient pas réemprunter le chemin principal. Les chercheurs avaient déjà commencé à nettoyer la zone. Ils décidèrent de prendre un autre passage. Ils ne savaient pas vraiment s'il menait au même endroit, mais il leur semblait que c'était le cas.

« On se retrouvera là-bas en passant par ici, non ? » dit Elida en se retournant, l'air inquiète.

« Ben, on dirait que ça va dans la même direction. Si on continue par là, on devrait tomber sur le chemin de tout à l'heure... »

Ils n'étaient pas très loin du lac, mais les voix de leurs camarades semblaient déjà terriblement loin. Hope se demanda si c'était vraiment la bonne direction.

« On devrait reprendre le chemin principal au retour. »

« Mais si on se fait attraper à l'entrée, ils vont nous gronder. »

« T'inquiète pas, d'ici là ils auront fini de nettoyer. »

« Mais les professeurs seront peut-être en train de surveiller. »

La forêt semblait bien trop tranquille, ils se sentaient obligés de parler fort de choses stupides. Quand ils étaient avec le reste de leur classe, ils n'avaient pas autant remarqué ce silence, mais maintenant qu'ils étaient juste tous les trois, ils trouvaient ça effrayant.

« Hé, regardez ! On dirait un fruit. » dit Elida gaiement. Elle pointa du doigt une branche qui pliait sous le poids de plusieurs fruits rouges et jaunes. Ils n'en avaient jamais vu d'aussi gros.

Lire la suite

Friends - Chapitre 5

Que la promesse soit importante ou pas, il faut toujours la tenir, hein...

Hope réfléchissait à ces paroles. Je croyais en ce principe, se dit-il. J'y ai toujours cru. Mais même mon père, celui qui me l'a appris, l'a oublié.

Non, son père devait toujours avoir ce principe à cœur. Mais seulement lorsque ça ne concernait pas Hope ou sa mère. Si c'était pour le travail, il répondrait présent, de jour comme de nuit. Il en oublierait même de manger, enfermé dans son bureau. Pour lui, désormais, rien n'était plus important que ses obligations professionnelles.

Son père ne se rappelait plus des promesses faites à sa famille. Il ne les écoutait même plus. Depuis combien de temps Hope n'avait-il pas pris la peine de lui adresser la parole ? Bien longtemps. Je ne sais même plus de quoi je voulais discuter avec lui, pensa-t-il. Son père lui avait dit, « Désolé, je n'ai pas le temps, on en parlera plus tard. » La seule chose dont Hope pouvait se rappeler, c'était la façon dont il s'était débarrassé de lui. Il s'en souvenait comme si c'était hier. Quand son père était parti, il avait enfin réalisé quelque chose. Peu importe ce qu'il espérait ou ce qu'il voulait, il ne pouvait rien y faire.

« C'est dommage que tout soit fermé, mais on a au moins pu voir le fal'Cie Kujata. »

Les mots de sa mère le firent redescendre sur terre. Ils venaient de voir le fal'Cie de la centrale, et ils se dirigeaient vers la sortie. Ses pensées le harcelaient, mais il se contenta de regarder ailleurs et de faire semblant de ne pas être intéressé.

Lire la suite

Treasure - Chapitre 1

Qui aurait pu penser que les choses empireraient de cette façon ?

Des soldats partout, tout sans dessus dessous. Quand je t'ai rencontré pour la première fois, tout était si paisible. Voyons voir... c'était il y a huit jours, non ? Ouais, seulement huit jours. Il s'est passé tellement de choses en si peu de temps. Je n'arrive même plus à comprendre ce qu'il se passe.

Je n'arrive tout simplement pas à y croire. Papa a complètement abandonné. Enfin, toi aussi...



« Papa, je veux celui-là ! »

Dajh tirait sa main, et Sazh s'arrêta sans réfléchir. Quand un enfant veut quelque chose de ses parents, il s'agite dans tous les sens jusqu'à l'obtenir. Son fils n'avait que six ans, mais il n'avait aucun mal à tirer un adulte comme lui.

« Hé, pourquoi on ne l'achète pas au retour ? »

Sazh avait amené Dajh au Canyon d'Ewleede. Il ne se rappelait plus quand, mais il avait dit qu'il voulait voir un fal'Cie.

Et l'endroit où il fallait aller pour cela, c'était Ewleede. Sazh s'était renseigné à droite et à gauche, et il avait trouvé l'offre parfaite. « Des vacances en famille : Visitez Ewleede et Bowdam ». Le vaisseau et la chambre d'hôtel étaient compris, et ils laissaient du temps libre pour visiter la région par soi-même. Le prix pour les enfants était réduit, et ça avait l'air amusant.

C'était pourquoi ils étaient allés à la gare d'Ewleede pour se rendre à la centrale. L'endroit était bondé de touristes, et il y avait des magasins de souvenirs à tous les coins de rues. Sazh savait que Dajh finirait par vouloir s'arrêter quelque part. Il aurait voulu un ballon en forme d'animal, ou peut-être qu'un bonbon de toutes les couleurs aurait attiré son attention...


La suite ici

FFXIII Episode Zero : Treasure, chapitre deux

Treasure - Chapitre 2

Ils ont fait croire qu'on était des patients urgents, et ils nous ont amené à l'écart des autres pour nous faire monter dans un vaisseau du PSICOM. De temps en temps, l'un d'eux venait nous voir en nous disant qu'il devait nous « observer ». Cette femme appelée Nabaat n'arrêtait pas de dire que c'était un « accident heureux », ou quelque chose comme ça. La spécialité du PSICOM, c'est... hé bien, ils les appellent la « menace de Pulse ». Je me demandais quelle était cette chose qui s'était passée à la centrale et qui les rendait aussi heureux.

Non, je m'en fichais de ça, tant que Dajh allait bien. Tant qu'il était en sécurité. Mais ils ne m'ont rien expliqué, ils nous ont juste traînés jusqu'à Eden, dans un hôpital militaire. Elle a dit qu'elle nous expliquerait tout plus tard, elle n'avait pas le temps à bord du vaisseau, avec le personnel médical qui s'occupait de nous.

Parce qu'ils ont dit que « la santé de votre fils est de la plus haute importance ». Je n'ai rien répondu.

Papa était complètement bouleversé, alors j'ai totalement oublié de te présenter à Dajh. Mais tu n'étais pas vraiment dans ton assiette, non ? Tu te cachais dans les cheveux de papa, tellement choqué que tu ne bougeais pas, hein ? Quand tu es enfin sorti, il faisait nuit, et j'allais dormir. Ils m'ont mis dans une autre chambre que celle de Dajh. J'étais tout seul, alors j'ai eu peur.

Mais évidemment, je n'arrivais pas à dormir. Je n'arrêtais pas de penser à ce que le lieutenant Nabaat avait dit : « la Marque d'un l'Cie ».


Lire la suite

FFXIII Episode Zero : Treasure, chapitre trois

Treasure - Chapitre 3

Je n'avais jamais vraiment compris l’expression « tout est devenu noir » jusqu'à maintenant. Mais elle est bien trouvée. Ce n'est pas vraiment noir, mais on n'y voit plus rien. Quoi qu'on regarde, on n'arrive pas à le voir.

Je me rappelle avoir consulté des informations d'un groupe de recherche universitaire, ou quelque chose comme ça. Mais je ne me souviens plus de ce qu'elles disaient. Je suis pourtant sûr de les avoir lues. Ça parlait du « l'Cie du Sanctum », je crois.

Mais ce n'était pas du tout ce que je voulais savoir, ce que je voulais entendre. Tu sais ce que papa veut entendre, pas vrai ? Juste une chose. Une simple chose. Que mon fils ira bien.

Je ne sais pas pourquoi je pensais que le lieutenant Nabaat me dirait ça. J'ai paniqué. Tout ce que je lisais était tellement inconcevable. Je ne voulais pas y croire. Je pensais qu'un soldat haut-placé pourrait tout réfuter. Je me suis raccroché à cette pensée.

Ce n'est que quelques jours plus tard que j'ai enfin pu la voir. Trois jours après l'accident…



« Désolée de vous avoir fait attendre pendant trois jours. » Nabaat s'inclina. « Je suis sûre que vous avez dû être très inquiet. » Elle avait l'air triste.

Ils étaient dans une salle d'observation, et ils regardaient un écran accroché au mur. On y voyait Dajh en train de jouer avec une sorte de puzzle. Elle lui dit que c'était l'une des choses qu'ils utilisaient pour leur enquête. Sazh n'avait pas encore le droit d'aller le voir, mais Nabaat avait demandé à ce qu'on installe cet écran, pour qu'il sache vraiment que son fils allait bien.

Lire la suite

Treasure - Chapitre 4

Elle n'avait pas menti quand elle avait dit « demain ». C'était le soir, mais j'avais enfin le droit de voir Dajh. Je t'avais laissé dans la chambre parce que j'avais peur qu'il ne puisse plus savoir quelle est sa Tâche si tu venais.

Ne t'énerve pas ! Papa veut vraiment que vous fassiez connaissance. Mais le lieutenant avait raison à propos des enfants. Quand quelque chose attire leur attention, ils oublient tout le reste. Je ne comprenais pas trop ce qu'ils entendaient par « Tâche ». Pas vraiment. Mais j'avais peur. Pas juste ce soir-là, mais tout le temps. J'étais juste tellement... inquiet.

Qu'est-ce qu'un garçon de six ans peut comprendre ? Est-ce qu'il pourrait le comprendre ?

Je ne pouvais penser qu'à ça...



Quand ils convoquèrent Sazh, c'était dans une pièce différente de celle de l'autre fois. À la place d'un écran, il y avait une grande vitre. On pouvait voir la pièce parfaitement. Mais on ne pouvait pas voir depuis l'autre côté. Sinon, Dajh aurait directement couru vers lui. Ils l'utilisaient sans doute pour surveiller leurs sujets.

« Vous voulez aller le voir d'abord ? Ou savoir ce que nous avons découvert ? »

« Ce que vous avez découvert... s'il vous plaît. »

Il voulait vraiment aller retrouver son fils, mais les résultats des tests l'inquiétaient. S'il y réfléchissait pendant leurs retrouvailles, Dajh aussi serait inquiet. Il pensait qu'il serait mieux de tout savoir avant.

Lire la suite

Treasure - Chapitre 5

On irait voir les feux d'artifices. Dajh était tellement content, il courait dans tous les sens en sautant et en criant. Sûrement parce qu'il en avait marre de tous ces tests qu'ils lui faisaient subir. Même si cet officier du PSICOM ou ces spécialistes de la psychologie infantile jouaient avec lui, il se sentait toujours comme un oiseau en cage.

Ils l'avaient examiné des dizaines de fois, mais ils n'avaient toujours pas trouvé quelle était sa Tâche. La seule chose qu'ils savaient, c'est qu'il pouvait sentir la présence des choses qui venaient de Pulse. Non, même ça, je n'y croyais pas. Je pensais qu'ils me racontaient juste des mensonges, parce que le PSICOM ne parvenait pas à obtenir des résultats.

Je ne croyais pas à tout ça jusqu'à ce qu'on soit à bord du vaisseau pour Bowdam. Ah oui, tu étais là, toi aussi. Tu te rappelles de la tête de Dajh quand il t'a vu pour la première fois ? Ça faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas vu sourire comme ça...



Sazh regardait Dajh courir dans les couloirs du vaisseau en réfléchissant intensément. Le bébé chocobo le poursuivait. Quand les deux garçons... non, le garçon et l'oiseau s'étaient rencontrés, ils étaient tout de suite devenus amis. Ces deux-là faisaient un véritable chahut dans la cabine, à sauter et courir sans arrêt.

Suite ici

Treasure - Chapitre 6

La « décision » dont parlait le Lieutenant Rosch, c'était purement et simplement la mise en quarantaine de Bowdam et de tous ses habitants. Ils étaient venus le lendemain du festival de feux d'artifices. Le PSICOM ne perd jamais de temps. Le plus impressionnant, c'était la vitesse à laquelle ils avaient mis en place les barrages autour des ruines. Même si je n'en ai entendu parler qu'après.

Il semblait que l'équipe d'investigation qui avait été envoyée dans les ruines n'était jamais revenue. Pas un seul d'entre eux. Ils avaient complètement perdu leur trace après avoir reçu une communication les avertissant de la présence du fal'Cie. Au lieu d'envoyer une équipe de secours, le PSICOM avait fermé les ruines. Même s'ils étaient peut-être encore en vie, quelque part.

Les soldats pouvaient peut-être l'accepter. Mais pas les citoyens. Tu penses qu'ils auraient pu ? Non, bien sûr que non. Moi non plus. Aucune explication, seulement l'interdiction de quitter la ville. Qui pourrait juste exécuter cet ordre, sans protester ?

Surtout ce jour-là, où il n'y avait pas que des habitants de Bowdam. Des touristes venus des quatre coins de Cocoon étaient là. Ce jour-là, après le festival, c'était le chaos total...



Après le festival, ils passèrent la nuit dans les quartiers de la force de sécurité. Ils avaient prévu de rentrer directement au centre médical d'Eden, mais lorsque Dajh avait dit, « On part déjà ? », ils avaient changé d'avis. Ils pensaient qu'il sentait toujours une présence de Pulse, et qu'il voulait rester.

Les scientifiques qui s'occupaient de Dajh étaient venus avec eux au festival, mais ils ne pouvaient pas continuer leurs tests dans les garnisons. Les séparer aurait aussi été suspect, alors ils pouvaient enfin passer du temps ensemble.

Nabaat avait déjà demandé à ce qu'on continue de surveiller Dajh. Elle disait que la moindre chose qu'il dirait serait peut-être un indice important. Sazh ne pouvait pas refuser. Même s'il avait dit non, ils auraient installé des caméras et des micros secrètement. Ils seraient observés, quoi qu'il arrive. Sazh le savait très bien. Dajh, lui, était heureux. Il sautait sur le lit, le bébé chocobo à ses côtés, et il s'amusa jusqu'à la tombée de la nuit.

Lire la suite

Treasure - Chapitre 7

En fait, je n'ai eu aucun problème pour échapper à leurs chiens de garde. J'étais toujours allé dans ce magasin pour acheter des jouets à Dajh. J'en connaissais chaque recoin. Ça leur apprendra, à sous-estimer un civil. J'ai quitté Palumpolum, et j'ai pris le train, puis j'ai loué un moto-volante. Je ne me suis jamais arrêté. Je ne pouvais pas m'arrêter.

La partie la plus difficile, ça aurait dû être de s'infiltrer dans Bowdam. Mais c'était bien plus facile que prévu. Le PSICOM avait l'ordre de ne rien laisser sortir, même pas un rat. Mais ils n'allaient pas suspecter quelqu'un qui essayait de rentrer.

Je leur ai dit que ma femme et mon fils étaient en ville, et que je voulais les rejoindre. S'ils allaient les envoyer sur Pulse, le moins qu'ils pouvaient faire, c'était de nous déporter tous ensemble. C'était tellement facile, ils n'ont même pas pris la peine de me fouiller. Je m'en suis bien sorti, tu trouves pas ?

Bon, il est temps de nous séparer. Après tout, on dit bien que Pulse, c'est l'enfer. Mais avant d'y arriver, je vais devoir vaincre ce fal'Cie. Ça ne va pas être aussi facile. Alors pardonne-moi, mais je ne peux pas t'amener. Je ne pense pas que les soldats m'empêcheront de te faire sortir de la ville. Une fois que tu seras hors de Bowdam, tu pourras aller là où tu veux. On est pas restés ensemble longtemps, mais tu m'as beaucoup aidé. Dajh aussi, je pense. Tu l'as rendu heureux. Alors, merci.

Gwaaah, ça va pas ou quoi ?! Qu'est-ce que fais ? Aïeaïeaïeaïeaïe ! Arrête de me mordre ! Qu'est-ce qui te prend ?!

Tu veux… venir avec moi ? Alors tu crois que je ne vais pas y arriver tout seul ? D'accord, d'accord. J'ai compris. On va accomplir sa Tâche pour lui, et on ira le retrouver ensemble. D'accord ?

Ah ouais, on t'a toujours pas donné de nom. Dajh était tellement content de jouer avec toi qu'il a complètement oublié. Ce sera la première chose qu'on fera quand on sera rentrés. Qu'est-ce qu'il voulait te trouver déjà ? Un nom cool et mignon ? Ouais, on t'en donnera un. C'est une promesse, juste entre nous. On ne peut connaître le sexe d'un chocobo, mais peu importe…



Lire la suite

FFXIII Episode Zero : Stranger, chapitre un

Comme vous le savez peut-être, l'Episode Zero de Final Fantasy XIII ne se limite pas aux trois parties qui avaient été mis en ligne sur le site officiel du jeu. Les quatre manquantes ont en effet été publiées dans la version papier de la nouvelle, disponible au Japon depuis le 24 décembre dernier. D'ailleurs, Square Enix n'avait pas vraiment respecté l'ordre, qui est le suivant :
Partie I : Encounter (Rencontre)
Partie II : Stranger (Étranger)
Partie III : Treasure (Trésor)
Partie IV : Search (Recherche)
Partie V : Friends (Amis)
Partie VI : Present (Présent)
Partie VII : Tomorrow (Demain)
Aujourd'hui, nous vous proposons donc notre traduction du premier chapitre de la deuxième partie, Stranger. Évidemment, si Square Enix n'a pas tout publié sur le site officiel du jeu, c'est pour éviter de révéler des éléments importants du scénario. Nous vous encourageons cette fois à ne lire ce chapitre que si vous êtes arrivé assez loin dans Final Fantasy XIII, ou si découvrir ces informations en avance ne vous dérange pas. Quoi qu'il en soit, bonne lecture à vous !

-

Stranger - Chapitre 1

Un sommeil léger, ponctué par de nombreux rêves, tous très tristes. Mais je n'arrivais pas à m'en souvenir, tout était confus.

Vanille sentait quelqu'un l'appeler. Elle ouvrit les yeux.

« Fang ? »

Elle avait cru que quelqu'un l'appelait. Était-ce mon imagination ? Ou un rêve ? Fang n'était plus là, alors qu'elle dormait à côté d'elle.

« Fang... Où es-tu ? »

Vanille se leva et regarda autour d'elle. Chaque nouveau jour amenait des soucis supplémentaires. Mais pourquoi les choses allaient si mal ?

Elle traversa le couloir en appelant Fang. Elle n'avait pas besoin de parler fort : chaque son se répercutait, aussi clair que du cristal. Comme elle s'y attendait, une réponse lui parvint d'en-dessous.

Même si elle descendait les escaliers en courant pour se précipiter dans l'ascenseur, elle savait déjà où était Fang. Elle pouvait sentir le vent caresser son visage. Il faisait toujours noir dehors, et la brise fraîche du matin s'engouffrait à l'intérieur.

Lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://ffdestiny.highforum.net/forum.htm
Ashley Riot
RiskBreaker de la Ligue
RiskBreaker de la Ligue
avatar

Masculin
Gémeaux Tigre
Nombre de messages : 843
Date de naissance : 09/06/1986
Age : 31
Localisation : LeaMundis, Ivalice
Emploi/loisirs : Fan de ciné, mangas et jeux vidéos
Humeur : ça dépend....surtout, pas me faire chier, capice?^^
RPG préféré(s) : Vagrant Story, Shin Megami Tensei, FF (6/8/9/12)
Personnage(s) préféré(s) : Squall Leonheart, Ashley Riot, Linoa Heartilly
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: FFXIII Episode Zero   Lun 4 Jan - 13:19

Je m'y étais encore pas mis XD

Merci, je vais réparer ça ^^

******************


Règle Numéro 1:L'Admin a toujours raison
Règle Numéro 2:Si l'Admin a tort, se référer à la règle numéro 1
Revenir en haut Aller en bas
http://puissancerpg.unblog.fr/
 
FFXIII Episode Zero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spy Sack - Episode 01
» [Saison 1] L'île de l'Agora - Episode N°6
» Retour vers le Futur Episode 1 gratuit.
» [Guide] Episode I : Knee-Deep in the Dead
» [Guide] Episode II : The Shores of Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puissance RPG :: Final Fantasy :: Fabula Nova Crystalis-
Sauter vers: