Vous aimez les RPG?Ça tombe bien, on en parle ^^ Final Fantasy, World Of Warcraft, Guild Wars, Shin Megami Tensei...Tous les RPG ont rendez-vous ici ^^
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Blog Puissance RPG  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le RPG fait sa crise d'adolescence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Riot
RiskBreaker de la Ligue
RiskBreaker de la Ligue
avatar

Masculin
Gémeaux Tigre
Nombre de messages : 843
Date de naissance : 09/06/1986
Age : 31
Localisation : LeaMundis, Ivalice
Emploi/loisirs : Fan de ciné, mangas et jeux vidéos
Humeur : ça dépend....surtout, pas me faire chier, capice?^^
RPG préféré(s) : Vagrant Story, Shin Megami Tensei, FF (6/8/9/12)
Personnage(s) préféré(s) : Squall Leonheart, Ashley Riot, Linoa Heartilly
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Quand le RPG fait sa crise d'adolescence...   Ven 17 Oct - 13:53

Il est incroyable de voir comment les RPG me font sentir limite vieux du haut de mes 22 ans, par moment...Pardon?Vous ne voyez pas ce que je veux dire?Rooh, faites un effort =) Allez, un exemple vous aidera.

Prenons Final Fantasy XII.Le héros (ou du moins le personnage présenté comme tel) n'est autre que Vaan, 17 ans.Dans ses pérégrinations, il croise assez tôt la route de Balthier, 22 ans, pirate du ciel, et celle de Basch, 36 ans, général de Dalmasca.Et là, on en arrive à ce que je veux dire.Balthier est présenté comme un vétéran presque blasé, qui a déjà presque tout vu du monde et de la vie...Quant à Basch, c'est limite s'il n'est pas carrément dépassé et bon pour la retraite...Au niveau du vécu et des expériences s'entend, hein ^^ Pas plus.

Et c'est loin d'être le seul exemple possible...Plus ancien, Legend of Legaia.Vahn a 15 ans, Noa 12...Le troisième larron, Gala, à 27 ans, et fait figure d'exception dans le groupe ^^ Un vrai culte de la jeunesse et de l'adolescence dans les RPG, ne trouvez-vous pas?Et les exemples ne manquent pas...Par contre, les contre exemples sont nettement plus rares.Lost Odyssey, Vagrant Story, Mass Effect, Star Wars KOTOR...Des oeuvres matures avec des héros déjà bien ancrés dans le monde adulte, qui ont facilement entre 25 et 30 ans.Mais revenons-en au sujet principal:le culte de l'adolescent en tant que héros de RPG.

D'abord, pourquoi se focaliser autant sur la jeunesse?Serait-ce une forme de nostalgie de la part des développeurs?Les réminiscences d'une période où tout était encore à découvrir, où tout ou presque était permis?C'est un point de vue, mais il ne m'emballe pas trop...Tous ces héros ayant une certaine facilité à regarder vers l'avenir et laisser le passé au passé, à vivre sans regrets...Je ne pense pas qu'on puisse tenter de transmettre ce genre de message sans y croire soi-même.

Alors, peut-être est-ce le symbole de l'évolution humaine, en quelque sorte...Le passage de flambeau de génération en génération...Comme pour dire "Voilà, j'ai atteint un certain âge, j'ai déjà pas mal vu et fait.Maintenant, c'est à vous de continuer, les jeunes" (de là à faire de quelqu'un entre 20 et 40 ans un vieux, presque...ils exagèrent ^^Et si c'est au-delà, c'est encore mieux, c'est le vieux sage qui guide tout le monde ^^).Bref, je stoppe le délire et je reviens dans cette idée de passage de flambeau.

La culture japonaise est en effet assez ancrée dans ce genre d'idée, que l'on parle mangas, jeux vidéos, ou tout autre chose...Dans ces oeuvres, il n'est pas rare de voir de ejunes nouveaux combattants réussir à dépasser leurs aînés, ou un héros marqué par pas mal d'évènements qui tente de laisser une belle trace pour la génération suivante, en espérant qu'elle ne refasse pas les mêmes erreurs.Réminiscence des égarements qui eurent lieu durant la Seconde Guerre Mondiale?N'oublions pas qu'elle aura marqué durablement le Japon, sans doute plus encore que tous les autres pays impliqués, dans la mesure où l'archipel japonais reste le seul Etat à avoir, dans toute l'Histoire, subi un assaut atomique.Personne ne veut voir se reproduire ça.

Il y a enfin un dernier élément de réponse envisageable.Le RPG est très souvent plus qu'une simple aventure, il est un récit initiatique, le passage de transition entre l'enfance et l'âge adulte, pour ses héros.Or, qui mieux qu'un adolescent peut symboliser ce passage?L'adolescence étant justement cette transition entre enfant et adulte.

Le récit du RPG raconte cette période d'adolescence, avec un héros souvent gaffeur, bagarreur, inapte à se contrôler en début de scénario, qui évolue ensuite, de par ses relations et expériences, et comprend de mieux en mieux le monde qui l'entoure, ne cède plus à ses passions, mais à sa raison (Kant, sors de ce corps)...Bref, le RPG est souvent l'illustration même de ce que l'on appelle "la crise d'adolescence" et de ce qu'elle entraîne.

Il est donc finalement normal de retrouver autant d'ados héros de RPG, ne trouvez-vous pas?Quitte à grossir le trait sur les différences entre les tranches d'âge...

Alors, RPG = héros adolescent?Bien souvent, oui, et c'est donc tout à fait normal...

******************


Règle Numéro 1:L'Admin a toujours raison
Règle Numéro 2:Si l'Admin a tort, se référer à la règle numéro 1
Revenir en haut Aller en bas
http://puissancerpg.unblog.fr/
 
Quand le RPG fait sa crise d'adolescence...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il fait une crise cardiaque, il écope d'un carton jaune
» Quand on se fait chier...
» Quand on se fait chier ou qu'on veut changer quelque chose.
» [RESOLUE] Faire rebondir le joueur sur les créatures quand il les détruit
» Volkswagen : quand la pub fait boum !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puissance RPG :: Forum/Blog :: Dossiers et Analyses/Biographies-
Sauter vers: